Aller en Islande sans avion ?

Se rendre en Islande sans avion est le choix que l’on a fait pour ce voyage. Ce pays nous fait rêver depuis tant d’années. Mais soucieux de réduire au maximum notre empreinte carbone pendant nos voyages, c’est par voie terrestre et maritime que nous avons choisi de rejoindre la terre de feu et de glace. Quels transports choisir ? Prix et durée ? Je réponds avec des informations pratiques.

Se rendre en Islande sans avion : voyager lentement

Le slow travel a le vent en poupe ces dernières années et c’est tant mieux.
L’impact du tourisme sur l’environnement est à prendre en compte dans le changement de nos habitudes de vie. Le dernier rapport du GIEC tire encore un peu plus la sonnette d’alarme… Il nous faut changer.

Voilà pourquoi éviter l’avion à tout prix devient presque une nécessité. Et ce n’est pas impossible.
De fait, pour aller en Islande sans avion, plusieurs options s’offrent à vous.

budirkirkja-Snæfellsnes-hello-tefiti

Option train + ferry

Voici certainement l’option la plus chère. Et pas forcément la plus confortable. Car vous ferez beaucoup d’arrêts et de changements de gare. Parfois avec plusieurs heures d’attente en pleine nuit ou très tôt le matin.
Par contre, c’est la même durée que l’option bus et ferry, mais pas le même prix.

En revanche, si le choix d’une couchette s’offre à vous, alors là, ça peut valoir le coup ! Car on dort très mal dans les bus ou dans les trains. Dormir assis sur un siège, la clim’ à fond et des voisins bruyants…
Quand on a 4 jours de trajet, une nuit perdue peu vite empiéter sur le moral et l’humeur !

Option voiture + ferry

Une option équivalente en termes de prix par rapport au train de prime abord mais… En termes de confort on y gagne ! Vous roulez comme vous voulez, quand vous voulez et surtout… vous vous arrêtez quand vous voulez ! Vous pouvez même dormir dans votre voiture, cela vous fera gagner du temps et de l’argent.
De plus, partir avec votre propre véhicule vous fera énormément économiser sur la location de voiture en Islande !
Vous payez plus cher le voyage en bateau puisqu’il faut également payer la place du véhicule, contrairement au bus et train, mais sachez qu’en Islande louer un véhicule est horriblement cher.
Vous serez gagnant à la fin ! Par contre, si vous avez une petite citadine, vous ne pourrez pas prendre de routes difficiles (et il y en a beaucoup en Islande).
Donc vous pourrez être bloqués pour un certain nombre d’endroits.
Il faut pour cela, anticiper votre itinéraire !

Vous pouvez également proposer un covoiturage pour diviser drastiquement votre empreinte carbone. Et les frais !

Option bus + ferry

L’option que l’on a choisie ! Pour l’aspect financier et la « simplicité » du trajet.
En effet, cette option ne faisait qu’une escale à Amsterdam, à 18h en partant de Paris à 10h. Une heure correcte qui nous a permis de faire un petit peu de tourisme et de nous restaurer en attendant le deuxième bus, deux heures trente plus tard.

Nous sommes partis avec Flixbus, pour une cinquantaine d’euros par personne seulement !
Au total, le trajet Paris – Copenhague a duré un peu moins de 23 heures.
Puis de Copenhague, capitale où nous avons passé une nuit réparatrice, nous avons repris un train le lendemain matin pour rejoindre Hirtshalls et le ferry.

smyril-line-voyager-islande

Prix et durée

Je vais être honnête avec vous, aller en Islande sans avion nous a coûté. Au sens propre comme au sens figuré. Car que ce soit en termes de finances ou de temps, l’avion est gagnant sur ces points.

Un vol aller-retour pour Reykjavik coûte entre 100 et 390e (selon la saison, les dernières minutes etc.) pour environ 3 heures de vol.

Tandis que par voie terrestre et maritime, vous en aurez pour 5 jours, voire 4, de voyage minimum. Et en terme de coûts, on passe du simple au quadruple. Quand on s’y prend bien.

C’est simple, rien que le ferry pour rejoindre Seydisfordur au départ du Danemark ,du port de Hirtshalls, coûte environ 300e par personne (aller, repas non compris). Rien que là, vous pouvez estimer le coût de votre voyage.

Tout en sachant qu’il faut rejoindre le Danemark depuis la France. Et faire la même chose au retour.

Pour faire simple :

  • aller en Islande en avion : 3 heures 30 et environ 300 euros ;
  • aller en Islande sans avion : 4 jours grand minimum et 500 euros grand minimum (pour l’option bus et ferry, sans les repas et au départ de Paris).
voyager-islande-sans-avion-budget

Mon avis sur ce trajet vers l’Islande

Dans le cadre de notre documentaire, il était évident qu’il nous fallait éviter l’avion.

Un voyage en Islande est déjà un budget : logements, activités etc. Alors rajouter du budget pour le trajet, tout le monde ne peut pas le faire, cela est indéniable.
Nous, nous l’avons fait grâce à nos économies. Par contre, nous avons perdu cinq jours sur place.
Vous avez dit perdu ?

Cinq jours, lorsque l’on tourne un film c’est énorme. Il faut se lever aux aurores, on oublie les temps de pauses, pas de droit à l’erreur sur les prises de vues. C’est un stress supplémentaire. Sans compter qu’il faut porter les bagages

Néanmoins, il existe des points positifs. On traverse plusieurs pays : Belgique, Pays-Bas, Danemark. Si on a le temps et le budget (toujours pareil…), on peut visiter plusieurs pays tout en se rendant à destination et ça c’est vraiment une chose que j’adore dans le slow travel. On prend le temps d’admirer ce qu’il se passe, on voit les changements de paysages, parfois de température. Et l’excitation monte chaque jour un peu plus à mesure que les paysages changent et que la destination se rapproche.
D’autre part, l’impact CO2 est vraiment minimisé par rapport à l’avion.

D’autre part, les trois jours de ferry (à ne pas confondre d’ailleurs avec un bateau de croisière), permettent également de peaufiner son itinéraire, se reposer avant d’entamer un voyage incroyable mais fatiguant.

Aujourd’hui il nous faut repenser nos modes de vie. Chaque geste compte.
Pour nous, il était évident d’éviter l’avion, quoi qu’il en coûte…

En revanche, cette option, soyons lucides, n’est pas accessible à tout le monde.

Conseils pratiques

Si vous choisissez l’option voyage sans avion, je vous recommande vivement de penser à prendre quelques objets / accessoires qui vous serons bien utiles :

  • oreillers / duvets pour les transports : pour poser votre tête et éviter d’attraper la crève avec la climatisation ;
  • une gourde d’eau par personne : ce serait dommage de consommer du plastique alors que vous faites l’effort de voyager sans avion … ;
  • des bouchons d’oreilles ou casque anti-bruit : on n’est jamais à l’abri du bruit dans les transports en commun, et cela peut vite être invivable, surtout dans un bus où l’on ne dort pas très bien de base ;
  • prendre de la nourriture déshydratée ou qui se garde afin de faire des économies sur place et surtout sur le bateau, où la nourriture est très chère :
  • de quoi s’occuper : ordinateur pour écrire vos articles de blog (comme je l’ai fait par exemple :P), un carnet pour écrire vos impressions de voyage, des livres, console de jeux et une batterie externe.
voyager-islande-sans-avion
Bureau avec vue sur le bateau. Arrivée aux aurores sur les Îles Féroé et pochette d'ordinateur en cuir d'ananas ! Vous savez tout !

Aller en Islande sans avion : ce qu'il faut retenir

Voyager sans avion jusqu’en Islande, j’aurais tendance à dire que c’est une chance. On passe par les Îles Féroé, les îles Shetlands. Ce sont des endroits isolés que peu de gens ont la chance de voir. Néanmoins cela a un coût et il faut le prendre en compte ! Mais ne vaut-il pas économiser encore un peu pour éviter l’avion et ainsi, diminuer drastiquement nos émissions CO2 ? Notre soif de découvertes prime-t-elle sur la préservation de notre planète ?

Cela, c’est à vous d’en juger. Et vous connaissez ma réponse 😉

La création et la rédaction me demandent beaucoup de temps. Il s’agit d’un vrai travail.
Le meilleur moyen de m’aider est de laisser un comment et de partager cet article !
Merci !

Alizée.

Pint it & Share

voyager-sans-avion-islande-pinterest
Islande-voyager-sans-avion-pinterest

You May Also Like

6 comments

Reply

Sacré périple mais qui semble valoir le coup. Merci pour cet article très détaillé qui ouvre les portes à une autre façon de voyager 🙂 À méditer !

Reply

Oui je pense que chacun doit voir midi à sa porte mais en prenant en compte la situation catastrophique dans laquelle on est … On fait comme on peut ! J’essaye de montrer qu’il existe plein de possibilités pour voyager lentement, même vers un pays qui est à plus de 2000 kilomètres d’ici 😀

Reply

Merci pour ton article qui est très intéressant !

Le coût de ce voyage est en effet important et pas accessible à toutes les bourses mais c’est top de montrer qu’il existe d’autres manières de se déplacer que l’avion !

Reply

Merci Gwendoline ! C’est un coût, après quand tu t’y prends en avance tu peux étaler les frais donc c’est mieux. Et si tu pars avec ton véhicule / ton van, ça vaut carrément le coup là par contre !

Reply

On a également choisi l’option van + ferry pour se rendre en Islande… Avec notre 4×4 cellule de 3m de haut, on s’en sort pour quasiment 3000euros … Joie bonheur !

Reply

Je comprends en effet c’est pas donné. Après la loc de voiture en Islande ça revient très vite cher. Et ne parlons pas du prix des hôtels. Au final, est-ce que ça revient pas au même ? Faut calculer mais à mon avis c’est plus ou moins les mêmes dépenses ! A voir 😀

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *