Randonnée en Slovénie à l'Alpine Shelter : Guide complet

La randonnée en Slovénie à l’Alpine Shhelter dans les montagnes slovènes est une des plus difficiles. Les paysages sont magnifiques mais ils se méritent. Les sentiers sont escarpés et abrupts. Vous marcherez souvent au bord du vide. Mais déjà, par où passer, comment y aller et quelles précautions prendre pour faire cette randonnée vers ce mythique refuge ? Je vous dis tout dans ce guide complet !

Le soleil se lève de l'autre côté de la montagne.

Comment aller à l'Alpine Shelter ?

Comme vous l’avez compris, ce n’est pas possible d’y aller en voiture. De plus, contrairement au village de Velika Planina, il n’y a pas non plus de téléphérique ni de télésiège pour vous aider.
Vous devrez tout faire à pieds.
Cependant, voici quelques indications complémentaires pour vous aider :
La randonnée commence plutôt loin dans la forêt. La plupart des gens se garent au parking de l’hôtel restaurant Hut In Kaminska Bistrica.
Mais vous verrez, MAPS.ME vous montrera que vous pouvez continuer encore un peu en voiture avant de débuter la marche. Vous vous enfoncerez alors dans un chemin cabossé dans la forêt. Vous pouvez déjà gagner plusieurs centaines de mètres comme ça.

Tracé de la randonnée

Au départ, lorsque nous avons téléchargé le tracé sur MAPS.ME, le trajet ne nous parlait pas particulièrement. Nous ne sommes pas vraiment habitués à faire de la randonnée.

Par contre, après avoir fait l’aller-retour, on peut vous dire clairement que la randonnée se décompose en trois parties distinctes : la partie dans la forêt (très facile), la partie sortie de forêt avec quelques arbres clairsemés, des herbes et un chemin caillouteux, et enfin la dernière partie, la pire, le sentier de gravier et de caillasse.

Selon MAPS.ME, on ne met que 2h30 à monter… Si seulement. Le trajet fait au total quasiment 3 kilomètres et monte de 1148m. Et comme vous pouvez le constater, la première partie ne monte que très peu, pour monter de plus en plus ensuite.

randonnée-alpine-shelter-slovenie-maps-me

La partie dans la forêt

S’il y a une partie où vous devez économiser des forces c’est celle-ci. La randonnée vers l’Alpine Shelter avec cette première partie forêt est agréable : vous allez monter doucement vers la deuxième partie.
Il y aura une ou deux lignes de vie mais rien de méchant (sauf si vous avez le vertige). Et vous aurez déjà quelques beaux points de vue ! De plus, la fraîcheur des arbres sera agréable en été.
Enfin, plus vous avancerez et plus la forêt se dissipera.
Vous remarquerez cette fracture et vous aurez atteint la deuxième partie. À la fin de cette partie, vous aurez mis environ 1h, 1h30 de montée.
randonnee-foret-slovenie
alpine-shelter-foret-randonnee
À ce moment là de la randonnée, vous êtes encore loin... Mais le point de vue commence à être agréable !

La partie de forêt clairsemée et herbes folles

Cette partie commence à être difficile. Le dénivelé commence à être plus intense. Ça monte un peu plus. Les cuisses commençent à souffrir mais c’est encore passable.
Dans ce chemin, vous verrez encore quelques arbres (qui pourront vous protéger du soleil si vous partez tard). Et beaucoup de fleurs avec papillons et abeilles. Vous le remarquerez très vite, la Slovénie a beaucoup d’insectes et prend grand soin des abeilles surtout. J’en parle un peu plus précisément dans l’article où je m’interroge si la Slovénie est-elle vraiment une destination pour l’éco tourisme ?
Par contre, vous rencontrerez aussi beaucoup de fourmis rouges donc attention où vous poser les mains et les pieds. Elles peuvent faire très mal, et surtout nous sommes chez elle après tout !
Mettez un peu plus de force dans cette montée mais réservez-vous pour la partie suivante qui est la pire.
Pour cette partie, vous mettrez à peu près 2h de marche.

Dernière partie : courage, vous y êtes presque !

Alors là, c’est là que ça se gate sévère. Le dénivelé est ardu. Nous avons été rattrapé par le soleil. Et en montagne ça chauffe assez fort. Heureusement pour nous, il y avait de la brume dans la montagne qui nous couvrait.
Nous avons croisé des français sur le sentier qui descendaient. Et nous pensions naïvement arriver bientôt…
Il nous restait encore deux heures. C’est à ce moment-là que les personnes qui ont le vertige auront le plus de mal. Déjà avant, les chemins sont très abrupts et en bord de falaise avec du vide.

Là, c’est encore plus flagrant. Le dénivelé est encore plus fort, le sentier devient vraiment difficile car les cailloux se dérobent sous vos pieds.

Une fois le gros rocher contourné par la gauche, vous devrez monter vers un petit chemin très raide, pour arriver en bas de la crête et du Mont Skuta. Une fois arriver en haut vous verrez le refuge. Ensuite, il vous faudra le rejoindre prudemment à travers les rochers en les escaladant.
Pour vous donner une idée, nous avons mis deux heures pour faire les derniers 400 mètres.
 
Quand j’ai vu le refuge, des larmes de joie sont apparus. On était rééllement à bout de force.
Nous sommes arrivés les premiers, et la vue, le paysage et le panorama sont époustouflants. de là-haut et bien plus beaux et impressionnants qu’en photo.
Les images ne rendront jamais l’émotion et la grandeur réelle du lieu.
photographies-refuge-alpine-shelter
alpine-shelter-refuge

Précautions et conseils

Bon maintenant que vous savez par où passer, il s’agirait de savoir comment ! Car il ne faut pas partir n’importe comment en montagne, surtout pour effectuer la randonnée à l’Alpine Shelter.
Voici les conseils d’une non professionnelle en randonnée, mais qui a quand même réussi :
  • prévoir beaucoup d’eau : en effet, contrairement aux autres refuges aux alentours, l’Alpine Shelter n’est pas doté de ressources en eau potable. Nous étions partis avec un peu plus de 2L5 chacun et ce n’était pas assez. Donc prévoyez au moins 3L d’eau par personne ;
  • prévoir des repas et des en-cas : vous aurez besoin de beaucoup d’énergie.
    Donc en plus de prévoir le repas du midi, du soir et le petit-déjeuner du lendemain, pensez à prendre des barres énergétiques ou des biscuits. Du sucré et quelque chose qui tient au corps !
  • partir tôt (pour arriver les premiers mais ce n’est pas le plus important), c’est surtout pour éviter le soleil et échapper aux coups de soleil, insolation, déshydratation.
    Nous avons commencé l’ascension à 7h30. Si vous partez un peu avant, c’est encore mieux ;
  • prévoir des bonnes chaussures et un bon sac à dos : pour éviter les douleurs et les blessures. C’est logique mais beaucoup partent en sandales ou en baskets fines ;
  • vous pouvez emporter des batteries pour recharger vos téléphones pour continuer les randonnées !
  • pensez à prendre un chapeau ou une casquette (l’insolation, vous vous rappelez ?)
  • prenez au moins un coupe-vent ou un pull car près des refuges, en haute altitude ça souffle quand même pas mal. Ce serait dommage d’attraper la crève ;
  • de quoi dormir, donc votre duvet ;
  • prévenez quelqu’un de votre entourage avant le départ. Lorsque vous commencez l’ascension et envoyez le tracé de votre trajet, au cas où !
  • allez à votre rythme. Ne vous épuisez pas inutilement. Vous aurez de la place au refuge quoi qu’il arrive en vous serrant.
Après avoir marqué tout ça, j’ai envie de vous dire : prenez le strict minimum !
On dirait qu’il y a beaucoup de choses mais honnêtement ce que je vous ai énuméré ne pèse pas lourd, à part l’eau mais elle va diminuer à mesure que vous avancez.
De plus, pour nous, ce qui pesait le plus lourd dans nos sacs c’était le matériel photo…
Les deux appareils photos et le drone.
Sans ces choses là, nous aurions déjà pu prendre davantage d’eau par exemple !
refuge-montagne-alpine-shelter
Levé de soleil sur la Cabin Alpine Shelter. Très tôt le matin, il fait très froid et le vent souffle. Mais les couleurs sont très belles. Seul le bruit du vent ricochant sur les roches se fait entendre.
randonnee-alpine-shelter-refuge-inside
Nous avons dormi sur la petite banquette à droite. La vue sur le vide, la montagne et les étoiles la nuit, cela n'a pas de prix. Par contre, à deux sur un si petit espace c'est assez compliqué !

Récit d’expérience

Je tiens déjà à remercier Anthony, qui nous a bien aidé à préparer cette montée et grâce à qui nous avons pu filmer des superbes images pour notre premier documentaire.
 
Au total, nous avons mis 5h40 à monter jusqu’au refuge. C’est à peu près le temps qu’il vous faudra. Les moyennes tournent autour de 5h30 voire 6h.
Durant la montée, nous nous sommes faits dépasser plusieurs fois par des habitués. Qui eux ont sûrement mis moitié moins de temps !
 
Très franchement, c’était la pire randonnée de toute notre vie. Alors certes, nous ne sommes pas sportifs. Mais nous avons mis autant de temps que d’autres.
La randonnée en Slovénie à l’Alpine Shhelter n’est pas à prendre à la légère. Si vous avez le vertige, des problèmes aux articulations ou que vous vous ne vous sentez pas capables, ce n’est pas la peine de courir des risques inutiles.
Les points de vue sont vraiment magnifiques. Personnellement, je ne regrette rien. Par contre Pierre, s’il avait su avant ce qui l’attendait, ne l’aurait jamais fait.
 
Néanmoins, nous sommes très fiers de l’avoir fait ! La clé c’est : ne pas être fatigué et avoir assez de ressources et surtout restez calmes et prudents !
Ce qui nous a aidé c’est que l’un de nous deux motivait l’autre (pour le coup c’était moi, Alizée). Si vous êtes deux, et que vous lâchez tous les deux… Ce sera bien pire.
Je préfère être honnête avec vous plutôt que vous vous aventuriez dans une randonnée dont vous ignorez le parcours !
refuge-outside-alpine-shelter

Pour conclure sur cette randonnée en Slovénie à l'Alpine Shelter

La randonnée en Slovénie à l’Alpine Shhelter doit se préparer. Vous aurez besoin de beaucoup d’énergie. Pensez à :

J’espère que cet article vous aura aidé ou décidé à faire ou non cette randonnée.
Dites-moi si ça vous tente ou racontez-moi votre ascension en commentaire !
Merci de m’avoir lue.
A bientôt.
Alizée

Pint in on Pinterest

pinterest-randonnee-alpine-shelter-slovenie

You May Also Like

4 comments

Reply

je ne connaissais pas du tout cette rando, c’est canon ce refuge, je note ça quelque part 🙂

Reply

Hello Amélie ! Trop contente de ton passage ici, merci !
Oui c’est une belle randonnée, tu aimerais beaucoup j’en suis sûre !

Reply

Bonjour ! Faut il réserver quelque part pour passer la nuit dans le refuge ?
Merci pour les explications !

Reply

Bonjour Tristan,
Non il n’est pas possible de réserver à l’heure actuelle. Il s’agit d’un système « premier arrivé, premier servi » !
Je vous souhaite une bonne promenade !

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *